Aller au contenu

Seafile, une solution de stockage en nuage auto-hébergée

Dernière mise à jour: mai 2022. Destiné aux utilisateurs chevronnés. De solides compétences techniques sont requises

Installation de Seafile


Seafile est une solution de synchronisation et de partage de fichier auto-hébergée pour votre serveur Ubuntu. Elle ne se targue pas d'une large éventail de fonctionnalités, mais excelle à garder vos fichiers synchronisés entre plusieurs appareils, et prend en charge le chiffrement. Seafile est entièrement open source, rapide et fiable. Grâce à l'utilisation de la méthode delta-sync, Seafile ne synchronise que les fragments de fichiers mis à jour ou modifiés, plutôt que des fichiers complets. Des clients sont disponibles pour de nombreuses plateformes, y compris les équipements mobiles.

Qu'en est-il de Nextcloud ou de Syncthing ?

Nextcloud est une solution populaire et très complète de synchronisation de fichiers. Elle est open source et offre de nombreuses fonctionnalités additionnelles, comme de la gestion des contacts, de la conférence vidéo, un webmail en ligne, un calendrier, et ainsi de suite. Son revers est que la synchronisation des fichiers est comparativement lente.

Syncthing est une solution de synchronisation de fichiers décentralisée. Elle est open source, et contrairement à Seafile et Nextcloud, elle ne nécessite pas de serveur central ou de base de données. Point faible, la synchronisation de fichiers est comparativement lente et, selon votre configuration réseau, vous pouvez vous heurter à des problèmes de pare-feu.

Est-ce que je ne peux pas simplement continuer à utiliser mon stockage en nuage actuel ?

Bien sûr, si vous avez confiance dans ce que font les fournisseurs de services en nuage commerciaux de vos données personnelles. En dépit de leurs affirmations, les solutions en nuage comme iCloud, GDrive, Dropbox ou OneDrive copient les clés protégeant votre vie privée et peuvent accéder à vos données ou les fournir à tiers.

Fournisseurs de services en nuage Politique de confidentialité
Apple iCloud “Messages sur iCloud utilise également le chiffrement de bout en bout. Si la sauvegarde iCloud est activée, une copie de la clé protégeant vos messages est incluse dans votre sauvegarde. Cela vous permet de récupérer vos messages si vous perdez l'accès au trousseau iCloud et à vos appareils de confiance.“
Google Drive & WhatsApp “Les fichiers médias et messages que vous sauvegardez ne sont pas protégés par le chiffrement de bout en bout de WhatsApp lorsqu'ils sont dans Google Drive.“
Dropbox “Pour vous fournir cela et d'autres fonctionnalités, Dropbox accède, stocke et scanne vos Données. Vous nous donnez la permission de faire ces choses, et cette permission s'étend à nos filiales et aux tiers de confiance avec lesquels nous travaillons.”
Microsoft OneDrive “Lorsque vous utilisez OneDrive, nous collectons des données sur votre utilisation du service, comme le contenu que vous stockez, pour fournir, améliorer et protéger les services. Par exemple, cela inclut l'indexation des contenus de vos documents OneDrive pour que vous puissiez les chercher plus tard, ou bien l'utilisation d'informations de localisation pour vous permettre de chercher des photos en vous basant sur le lieu de prise de vue.”


Seafile MySQL

Préparation de la base de données

Seafile peut être déployé avec différentes bases de données, incluant MySQL, SQLite, PostgreSQL, et ainsi de suite. Dans ce tutoriel, nous allons générer les bases MySQL requises pour les composants serveur de Seafile. Lisez ce qui suit pour des instructions détaillées.

Montrez-moi le guide étape par étape

Connectez-vous au serveur et créez un utilisateur système qui peut lancer Seafile. Pour l'exemple de ce tutoriel, nous appellerons cet utilisateur système seafileadmin. Bien sûr, vous pouvez choisir n'importe quel nom, soyez juste certain d'ajuster les commandes en conséquence.

sudo adduser --disabled-login seafileadmin

Connectez-vous à MySQL en tant que root :

sudo mysql -u root -p

Lancez la commande ci-dessous pour créer l'utilisateur MySQL seafileadmin (ajustez en conséquence). Assurez-vous de remplacer la chaîne "MotDePasseFort" par un mot de passe unique et fort :

CREATE USER 'seafileadmin'@'localhost' IDENTIFIED WITH mysql_native_password BY 'MotDePasseFort';

Générez ensuite les bases de données nécessaires pour Seafile et accordez leurs les bonnes permissions :

CREATE DATABASE ccnet;
CREATE DATABASE seafile;
CREATE DATABASE seahub;
GRANT ALL ON ccnet.* TO 'seafileadmin'@'localhost';
GRANT ALL ON seafile.* TO 'seafileadmin'@'localhost';
GRANT ALL ON seahub.* TO 'seafileadmin'@'localhost';
FLUSH PRIVILEGES;
EXIT;

Connectez-vous de nouveau à MySQL en tant qu'utilisateur seafileadmin (ajustez en conséquence) :

sudo mysql -u seafileadmin -p

Assurez-vous que toutes les bases ont bien été créées correctement :

SHOW DATABASES;

L'affichage devrait être similaire à ceci :

+--------------------+
| Database           |
+--------------------+
| information_schema |
| ccnet              |
| seafile            |
| seahub             |
+--------------------+
4 rows in set (0.02 sec)

Quittez MySQL:

EXIT;
Montrez-moi une vidéo récapitulative (1min)

Erreur durant la création de l'administrateur Seafile

Plusieurs utilisateurs ont remonté des problèmes lors de l'installation de Seafile sur un serveur Ubuntu. Le problème semble être lié à MySQL 8, qui utilise caching_sha2_password comme plugin d'authentification par défaut. La solution est de créer l'utilisateur seafileadmin dans MySQL avec le plugin d'authentification mysql_native_password, comme décrit dans la section ci-dessus.


Installation de Seafile

Installation de Seafile

Suivez les instructions ci-dessous pour résoudre toutes les dépendances et installer Seafile sur votre serveur Ubuntu 22.04.

Montrez-moi le guide étape par étape

Pré-requis

Seafile requiert Python pour fonctionner, installez-le sur le serveur :

sudo apt install python3 python3-{setuptools,pip} libmysqlclient-dev memcached libmemcached-dev libffi-dev

Ensuite, installez les paquets additionnels en tant qu'utilisateur seafileadmin (ajustez le nom en conséquence):

sudo -H -u seafileadmin pip3 install --user django==3.2.* Pillow pylibmc captcha jinja2 sqlalchemy==1.4.3 django-pylibmc django-simple-captcha python3-ldap mysqlclient pycryptodome==3.12.0

Script d'installation

Vérifiez la dernière version du serveur Seafile disponible pour Linux. Au moment de la rédaction de ces lignes, c'est la version 9.0.5. Téléchargez et décompressez le paquet avec la commande suivante (ajustez le numéro de version le cas échéant) :

sudo wget -4 https://download.seadrive.org/seafile-server_9.0.5_x86-64.tar.gz
sudo tar -xvf seafile-server_*
sudo mkdir /var/www/seafile
sudo mkdir /var/www/seafile/installed
sudo mv seafile-server-* /var/www/seafile
sudo mv seafile-server_* /var/www/seafile/installed

Solution de contournement temporaire pour Ubuntu 22.04

Au moment d'écrire ces lignes, Seafile 9.0.5 ne prend pas en charge la version 1.15.0 du module cffi, qui est fourni avec Ubuntu 22.04. Pour cette raison, il n'a pas été déployé avec les autres modules Python dans l'étape précédente. Vous pouvez cependant appliquer une solution de contournement temporaire. Après avoir défini les bonnes permissions pour l'utilisateur seafileadmin (ajustez en conséquence), installez la version 1.14.6 du module cffi dans le dossier thirdpart :

sudo chown -R seafileadmin:seafileadmin /var/www/seafile
sudo chmod -R 755 /var/www/seafile
sudo -H -u seafileadmin pip3 install --force-reinstall --upgrade --target /var/www/seafile/seafile-server-9.0.5/seahub/thirdpart cffi==1.14.6

Lancez le script d'installation :

sudo bash /var/www/seafile/seafile-server-9.0.5/setup-seafile-mysql.sh

Suivez les instructions à l'écran :

Instruction Description
Server name Choisissez un nom pour le serveur Seafile. Pour ce tutoriel, nous choisirons gofoss_seafile, ajustez le cas échéant.
Domain Fournissez le nom de domaine utilisé par le stockage en nuage. Il s'agit de la même adresse que celle de l'interface que nous installerons par la suite. Pour ce tutoriel, nous utiliserons https://myfiles.gofoss.duckdns.org, ajustez le cas échéant.
Port Choisissez le port TCP que Seafile utilisera. La valeur par défaut est 8082.
Databases Utilisez les bases de données ccnet/seafile/seahub que nous avons créées précédemment.
Host of MySQL server La valeur par défaut est localhost.
Port of MySQL server La valeur par défaut est 3306.
MySQL user Saisissez le nom de l'utilisateur MySQL. Dans notre exemple, c'est seafileadmin, ajustez le cas échéant.
Password of MySQL user Saisissez le mot de passe de l'utilisateur MySQL.
ccnet database name Saisissez le nom de la base de données ccnet. Dans notre cas, c'est ccnet.
seafile database name Saisissez le nom de la base de données seafile. Dans notre cas, c'est seafile.
seahub database name Saisissez le nom de la base de données seahub. Dans notre cas, c'est seahub.

Après une installation réussie, le terminal devrait afficher quelque chose comme :

-----------------------------------------------------------------
Your seafile server configuration has been finished successfully.
-----------------------------------------------------------------

run seafile server:     ./seafile.sh { start | stop | restart }
run seahub  server:     ./seahub.sh  { start <port> | stop | restart <port> }

-----------------------------------------------------------------
If you are behind a firewall, remember to allow input/output of these tcp ports:
-----------------------------------------------------------------

port of seafile fileserver:   8082
port of seahub:               8000

When problems occur, refer to https://download.seafile.com/published/seafile-manual/home.md for information.
Montrez-moi une vidéo récapitulative (1min)


Configuration de Seafile

Configuration

Après l'installation de Seafile, nous allons configurer un certain nombre de paramètre comme la préférence de langue, les permissions et les comptes administrateurs, le démarrage automatique et ainsi de suite. Plus de détails ci-dessous.

Montrez-moi le guide étape par étape

Langue

Changez la langue. Dans cet exemple, nous utiliserons le français:

echo "export LC_ALL=fr_FR.UTF-8" >>~/.bashrc
echo "export LANG=fr_FR.UTF-8" >>~/.bashrc
echo "export LANGUAGE=fr_FR.UTF-8" >>~/.bashrc
source ~/.bashrc

Assurez-vous que les paramètres sont appliqués correctement avec la commande suivante :

locale

Le terminal devrait afficher quelque chose comme :

LANG=fr_FR.UTF-8
LANGUAGE=fr_FR.UTF-8
LC_CTYPE="fr_FR.UTF-8"
LC_NUMERIC="fr_FR.UTF-8"
LC_TIME="fr_FR.UTF-8"
LC_COLLATE="fr_FR.UTF-8"
LC_MONETARY="fr_FR.UTF-8"
LC_MESSAGES="fr_FR.UTF-8"
LC_PAPER="fr_FR.UTF-8"
LC_NAME="fr_FR.UTF-8"
LC_ADDRESS="fr_FR.UTF-8"
LC_TELEPHONE="fr_FR.UTF-8"
LC_MEASUREMENT="fr_FR.UTF-8"
LC_IDENTIFICATION="fr_FR.UTF-8"
LC_ALL=fr_FR.UTF-8

Bien sûr, vous pouvez configurer n'importe quelle langue. Vérifiez les langues (ou "locales") que le serveur supporte :

locale -a

Si vous voulez ajouter d'autres langues, éditez le fichier de configuration suivant en enlevant les commentaires des lignes requises (par exemple de_DE.UTF-8 pour l'allemand, es_ES.UTF-8 pour l'espagnol, nl_NL.UTF-8 pour le néerlandais, et ainsi de suite) :

sudo vi /etc/locale.gen

Appliquez les changements :

sudo locale-gen

Lancez les commandes présentées dans la section ci-dessus, en appliquant vos paramètres de langue.

Compte administrateur

Assignez les bonnes permissions, et déplacez-vous dans le répertoire /var/www/seafile :

sudo chown -R seafileadmin:seafileadmin /var/www/seafile
sudo chmod -R 755 /var/www/seafile
sudo chmod 750 /home/seafileadmin
cd /var/www/seafile

Démarrez Seafile:

sudo -H -u seafileadmin bash -C '/var/www/seafile/seafile-server-latest/seafile.sh' start

Démarrez Seahub:

sudo -H -u seafileadmin bash -C '/var/www/seafile/seafile-server-latest/seahub.sh' start

Au premier démarrage de Seahub, il vous demande de configurer un compte administrateur. Dans ce tutoriel, nous utiliserons l'email seafileadmin@gofoss.net pour l'administrateur. Bien sûr, n'importe quelle adresse appropriée fonctionnera. Assurez-vous simplement d'ajuster les commandes correspondantes en conséquence. Lorsque cela vous sera demandé, saisissez un mot de passe fort et unique.

Démarrage automatique

Assurez-vous que Seafile se lance automatiquement à chaque démarrage du serveur. Créez un premier fichier de configuration :

sudo vi /etc/systemd/system/seafile.service

Ajoutez le contenu suivant:

[Unit]
Description=Seafile
After= mysql.service network.target

[Service]
Type=forking
ExecStart=/var/www/seafile/seafile-server-latest/seafile.sh start
ExecStop=/var/www/seafile/seafile-server-latest/seafile.sh stop
User=seafileadmin

[Install]
WantedBy=multi-user.target

Sauvegardez et fermez le fichier (:wq!), puis créez un second fichier de configuration:

sudo vi /etc/systemd/system/seahub.service

Ajoutez le contenu suivant:

[Unit]
Description=Seahub
After= mysql.service network.target seafile.service

[Service]
Type=forking
Environment="LC_ALL=en_US.UTF-8"
ExecStart=/var/www/seafile/seafile-server-latest/seahub.sh start
ExecStop=/var/www/seafile/seafile-server-latest/seahub.sh stop
User=seafileadmin

[Install]
WantedBy=multi-user.target

Sauvegardez et quittez le fichier (:wq!).

Lancez Seafile automatiquement à chaque démarrage :

sudo systemctl daemon-reload
sudo systemctl enable seafile
sudo systemctl enable seahub

Redémarrez le serveur :

sudo reboot

Assurez-vous que Seafile est démarré et opérationnel (le statut devrait être "Active") :

sudo systemctl status seafile
sudo systemctl status seahub

Dernière étape

Le stockage en nuage sera accessible depuis le domaine de votre choix. Pour ce tutoriel, nous avons choisi https://myfiles.gofoss.duckdns.org. Bien sûr, n'importe quelle autre adresse appropriée conviendra. Assurez-vous simplement d'ajuster les commandes correspondantes en conséquence. Ouvrez le premier fichier de configuration :

sudo vi /var/www/seafile/conf/seahub_settings.py

Assurez-vous que le SERVICE__URL pointe vers la bonne adresse :

SERVICE_URL = "https://myfiles.gofoss.duckdns.org/"

Ajoutez ensuite les lignes ci-dessous à la fin du fichier (ajustez le fuseau horaire et l'URL à vos propres réglages) :

TIME_ZONE = 'Europe/Budapest'
SESSION_EXPIRE_AT_BROWSER_CLOSE = True
LOGIN_ATTEMPT_LIMIT = 2
FILE_SERVER_ROOT = 'https://myfiles.gofoss.duckdns.org/seafhttp'

Sauvez et quittez le fichier (:wq!).

Montrez-moi une vidéo récapitulative (2min)


Interface web de Seafile

Interface web

Nous allons configurer un hôte virtuel Apache comme proxy inverse pour accéder à l'interface web de Seafile. Des instructions plus détaillées sont disponibles ci-dessous.

Montrez-moi le guide étape par étape

Créez un fichier de configuration Apache:

sudo vi /etc/apache2/sites-available/myfiles.gofoss.duckdns.org.conf

Ajoutez le contenu ci-dessous et assurez-vous d'ajuster les paramètres à vos propres réglages, comme les noms de domaine (myfiles.gofoss.duckdns.org), chemins vers les clés SSL, l'adresse IP, et ainsi de suite:

<VirtualHost *:80>

    ServerName              myfiles.gofoss.duckdns.org
    ServerAlias             www.myfiles.gofoss.duckdns.org
    Redirect permanent /    https://myfiles.gofoss.duckdns.org/

</VirtualHost>

<VirtualHost *:443>

    ServerName              myfiles.gofoss.duckdns.org
    ServerAlias             www.myfiles.gofoss.duckdns.org
    ServerSignature         Off

    SecRuleEngine           Off
    SSLEngine               On
    SSLProxyEngine          On
    SSLProxyCheckPeerCN     Off
    SSLCertificateFile      /etc/dehydrated/certs/gofoss.duckdns.org/fullchain.pem
    SSLCertificateKeyFile   /etc/dehydrated/certs/gofoss.duckdns.org/privkey.pem
    DocumentRoot            /var/www/seafile

    <Location />
        Order deny,allow
        Deny from all
        Allow from 127.0.0.1
        Allow from 192.168.1.0/24
        Allow from 10.8.0.1/24
    </Location>

    Alias /media  /var/www/seafile/seafile-server-latest/seahub/media

    RewriteEngine On

    <Location /media>
    Require all granted
    </Location>

    # seafile fileserver
    ProxyPass /seafhttp http://127.0.0.1:8082
    ProxyPassReverse /seafhttp http://127.0.0.1:8082

    # seahub
    SetEnvIf Authorization "(.*)" HTTP_AUTHORIZATION=$1
    ProxyPreserveHost On
    ProxyPass / http://127.0.0.1:8000/
    ProxyPassReverse / http://127.0.0.1:8000/

    ErrorLog ${APACHE_LOG_DIR}/myfiles.gofoss.duckdns.org-error.log
    CustomLog ${APACHE_LOG_DIR}/myfiles.gofoss.duckdns.org-access.log combined

</VirtualHost>

Une fois que ce contenu est ajouté, sauvez et fermez le fichier (:wq!).

Notez comment nous avons activé le chiffrage SSL pour Seafile avec l'instruction SSLEngine On, et utilisé le certificat SSL /etc/dehydrated/certs/gofoss.duckdns.org/fullchain.pem ainsi que la clé privée SSL /etc/dehydrated/certs/gofoss.duckdns.org/privkey.pem, que nous avions créés précédemment.

Notez également comment nous avons désactivé ModSecurity dans le fichier de configuration Apache avec l'instruction SecRuleEngine Off, car Seafile et ModSecurity ne font pas bon ménage.

Ensuite, activez l'hôte virtuel Apache et redémarrez Apache :

sudo a2ensite myfiles.gofoss.duckdns.org.conf
sudo systemctl reload apache2

Configurez Pi-Hole pour résoudre l'adresse locale de Seafile. Naviguez vers https://mypihole.gofoss.duckdns.org et connectez-vous à l'interface web de Pi-Hole (ajustez en conséquence). Naviguez vers l'entrée Local DNS Record et ajoutez la combinaison domaine/IP suivante (ajustez en conséquence) :

DOMAIN:      myfiles.gofoss.duckdns.org
IP ADDRESS:  192.168.1.100

Naviguez vers https://myfiles.gofoss.duckdns.org et connectez-vous en tant que seafileadmin@gofoss.net (ajustez en conséquence). Puis appliquez les paramètres suivants :

Paramètre Description
System Admin ‣ Settings Changez le champs SERVICE_URL pour https://myfiles.gofoss.duckdns.org et cliquez sur Save.
System Admin ‣ Settings Changez le champs FILE_SERVER_ROOT pour https://myfiles.gofoss.duckdns.org/seafhttp and cliquez sur Save.

Montrez-moi une vidéo récapitulative (2min)


Clients Seafile

Clients

Seahub

Seahub n'est pas vraiment un client, mais l'interface web de Seafile. Les utilisateurs peuvent se connecter depuis un navigateur et parcourir les répertoires, téléverser, éditer et télécharger des fichiers, partager des données avec d'autres, et ainsi de suite. Seahub affiche automatiquement le format des fichiers de Microsoft et de LibreOffice, de même que les vidéos, images, PDF et fichiers textes, et ainsi de suite. Les changements qui sont fait dans Seahub sont répliqués sur tous les appareils synchronisés.

Client de synchronisation

Ce client permet de synchroniser les fichiers et répertoires sélectionnés à travers les appareils connectés. Il convient donc mieux à des équipements avec une capacité de stockage suffisante.

Montrez-moi le guide étape par étape pour Windows

Instructions Description
Installation Téléchargez et installez la dernière version du client Windows de synchronisation Seafile pour ordinateur.

Seafile Desktop Sync
Stockage Démarrez le client Seafile et sélectionnez un répertoire local à synchroniser avec le cloud.
Seafile Desktop Sync
Identifiants Saisissez le nom du serveur et les identifiants de l'utilisateur. Si c'est activé, saisissez aussi l'authentification à deux-étapes.
Seafile Desktop Sync

Montrez-moi le guide étape par étape pour macOS

Instructions Description
Installation Téléchargez et installez la dernière version du client de synchronisation Seafile pour ordinateur pour macOS.

Seafile Desktop Sync
Stockage Lancez le client Seafile et selectionnez un répertoire local à synchroniser avec le cloud.
Seafile Desktop Sync
Identifiants Saisissez le nom du serveur et les identifiants de l'utilisateur. Si c'est activé, saisissez aussi l'authentification à deux-étapes.
Seafile Desktop Sync

Montrez-moi le guide étape par étape pour Linux (Ubuntu)

Instructions Description
Clé de signature Ouvrez un terminal et ajoutez la clé de signature :
sudo wget https://linux-clients.seafile.com/seafile.asc -O /usr/share/keyrings/seafile-keyring.asc
Dépôt Ajoutez le dépot à la liste des sources apt d'Ubuntu 22.04 (Jammy Jellyfish) :
sudo bash -c "echo 'deb [arch=amd64 signed-by=/usr/share/keyrings/seafile-keyring.asc] https://linux-clients.seafile.com/seafile-deb/jammy/ stable main' > /etc/apt/sources.list.d/seafile.list"

Puis mettez à jour le cache apt local : sudo apt update
Installation Installez le client de synchronisation Seafile : sudo apt install -y seafile-gui
Stockage Démarrez le client Seafile et sélectionnez un répertoire local à synchroniser avec le cloud.
Seafile Desktop Sync
Identifiants Saisissez le nom du serveur et les identifiants de l'utilisateur. Si c'est activé, saisissez aussi l'authentification à deux-étapes.
Seafile Desktop Sync

SeaDrive

Le client SeaDrive fonctionne comme un disque réseau. Les utilisateurs peuvent accéder aux fichiers sur le serveur sans synchronisation préalable. Les fichiers peuvent aussi être mis en cache pour une utilisation hors ligne. SeaDrive convient bien pour étendre la capacité de stockage des appareils avec un espace disque limité.

Montrez-moi le guide étape par étape pour Windows

Instructions Description
Installation Téléchargez et installez la dernière version du client SeaDrive pour Windows.

Seadrive
Disque virtuel Démarrez le client SeaDrive et sélectionnez une lettre de lecteur pour le disque virtuel. Par défaut S: sera utilisé.
Identifiants Saisissez le nom du serveur et les identifiants de l'utilisateur. Si c'est activé, saisissez aussi l'authentification à deux-étapes.
Seafile Desktop Sync
Liste des fichiers SeaDrive va récupérer une liste des fichiers et répertoires disponibles sur le serveur, sans pour autant télécharger les données. Une notification sera affichée une fois la tâche terminée. Les fichiers du cloud sont désormais accessibles dans l'explorateur Windows, comme sur un disque ordinaire.
Seadrive

Montrez-moi le guide étape par étape pour macOS

Instructions Description
Installation Téléchargez et installez la dernière version du client SeaDrive pour macOS.

Seadrive
Disque virtuel Lancez le client SeaDrive et sélectionnez une lettre de lecteur pour le disque virtuel. Par défaut, S: sera utilisé.
Identifiants Saisissez le nom du serveur et les identifiants de l'utilisateur. Si c'est activé, saisissez aussi l'authentification à deux-étapes.
Seafile Desktop Sync
Liste des fichiers SeaDrive va récupérer une liste des fichiers et répertoires disponibles sur le serveur, sans pour autant télécharger les données. Une notification sera affichée une fois la tâche terminée. Les fichiers du cloud sont désormais accessibles, comme sur un disque ordinaire.
Seadrive

Montrez-moi le guide étape par étape pour Linux (Ubuntu)

Instructions Description
Clé de signature Ouvrez un terminal et ajoutez la clé de signature :
sudo wget https://linux-clients.seafile.com/seafile.asc -O /usr/share/keyrings/seafile-keyring.asc
Dépôt Ajoutez le dépot à la liste des sources apt d'Ubuntu 22.04 (Jammy Jellyfish) :
sudo bash -c "echo 'deb [arch=amd64 signed-by=/usr/share/keyrings/seafile-keyring.asc] https://linux-clients.seafile.com/seadrive-deb/jammy/ stable main' > /etc/apt/sources.list.d/seadrive.list"

Then update the local apt cache: sudo apt update
Installation Installez le client SeaDrive : sudo apt install -y seadrive-gui
Identifiants Saisissez le nom du serveur et les identifiants de l'utilisateur. Si c'est activé, saisissez aussi l'authentification à deux-étapes. Après identification, le lecteur virtuel sera monté dans ~/SeaDrive.
Seafile Desktop Client

Clients mobiles

Seafile est disponible pour les smartphones et les tablettes. Les utilisateurs peuvent naviguer à travers les répertoires, envoyer, éditer et télécharger des fichiers. Pour sauver de l'espace de stockage, les fichiers sont mis en cache mais pas entièrement synchronisés. Les applications mobiles Seafile incluent également une fonctionnalité de sauvegarde automatique des photos sur le serveur. Plus d'instructions sont données ci-après.

Montrez-moi le guide étape par étape pour Android

Ouvrez F-Droid sur votre téléphone et installez l'application Seafile. Vous pouvez aussi installer Seafile depuis le dépot Aurora ou le dépot Google Play.

Paramètre Description
Serveur Saisissez l'adresse du serveur Seafile, e.g. https://myfiles.gofoss.duckdns.org(ajustez en conséquence).
Email Saisissez l'adresse électronique de l'utilisateur de Seafile, e.g. seafileuser@gofoss.net (ajustez en conséquence).
Mot de passe Saisissez le mot de passe de l'utilisateur Seafile.
Token Si l'authentification à deux facteurs est activée, entrez le code généré par andOPT sur votre téléphone.

Montrez-moi le guide étape par étape pour iOS

Installez Seafile via l'App Store.

Setting Description
Serveur Saisissez l'adresse du serveur Seafile, e.g. https://myfiles.gofoss.duckdns.org(ajustez en conséquence).
Email Saisissez l'adresse électronique de l'utilisateur de Seafile, e.g. seafileuser@gofoss.net (adjust accordingly).
Mot de passe Saisissez le mot de passe de l'utilisateur Seafile.
Token Si l'authentification à deux facteurs est activée, entrez le code généré par andOPT sur votre téléphone.


Seafile ajoutez des utilisateurs

Ajoutez des utilisateurs

Seafile différencie deux types d'utilisateurs :

  • Les administrateurs ont un accès complet à Seafile. Ils peuvent ajouter, éditer et supprimer des fichiers et des répertoires, comme tous les autres utilisateurs. En complément, les administrateurs peuvent maintenir et mettre à jour le site web. Dans notre exemple, l'administrateur seafileadmin a été créé durant l'installation du serveur Seafile.

  • Les Utilisateurs peuvent être ajoutés par les administrateurs, mais ils n'ont qu'un accès limité à Seafile. Ils peuvent seulement gérer les fichiers & dossiers si ils ont les permissions adéquates.

Montrez-moi le guide étape par étape

Étapes Description
Étape 1 Allez sur https://myfiles.gofoss.duckdns.org et connectez-vous en tant qu'administrateur/administratrice, p.ex.seafileadmin@gofoss.net (à modifier selon votre identifiant).
Étape 2 Allez dans System Admin ‣ Users ‣ Add user.
Étape 3 Saisissez un nom d'utilisateur, ainsi qu'un mot de passe fort et unique. Puis cliquez sur Submit.

Montrez-moi une vidéo récapitulative (2min)

L'administrateur système s'identifie sur l'interface web de Seahub pour ajouter les utilisateurs Georg, Tom et l'utilisatrice Lenina.

Administrateurs, utilisateurs et utilisatrices ont besoin d'un accès VPN

Tout.e.s les utilisateurs et utilisatrices doivent être connecté.e.s via VPN pour accéder à Seafile.


Seafile authentification à deux facteurs

Authentification à deux facteurs

L'authentification à deux facteurs (2FA) est une fonctionnalité optionnelle qui permet de sécuriser la connexion. Si elle est activée, se connecter à Seafile nécessitera, en plus du mot de passe, un code à 6 chiffres généré par une application installée sur le téléphone de l'utilisateur. Nous recommandons d'utiliser andOTP qui peut être installé depuis F-Droid.

Montrez-moi le guide étape par étape

Premièrement, l'administrateur de Seafile doit activer l'authentification à deux facteurs.

Étapes Description
Étape 1 Connectez vous à l'interface web de Seafile https://myfiles.gofoss.duckdns.org avec l'adresse seafileadmin@gofoss.net (ajustez le cas échéant).
Étape 2 Naviguez vers Administration Système ‣ Paramètres ‣ Mots de Passes.
Étape 3 Activez l'authentification à deux facteurs pour tout les utilisateurs.

Ensuite, chaque utilisateur doit configurer l'authentification à deux facteurs. Commencez par l'administrateur puis répétez pour chaque compte la configuration suivante:

Étapes Description
Étape 1 Connectez vous à l'interface web Seafile https://myfiles.gofoss.duckdns.org.
Étape 2 Naviguez vers Paramètres.
Étape 3 Activez l'authentification à deux facteurs.
Étape 4 Ouvrez andOTP sur l'appareil de l'utilisateur.
Étape 5 Scannez le QRCode affiché avec andOTP.
Étape 6 Saisissez le code à 6 chiffres généré par andOTP sur l'interface web Seafile.
Étape 7 Enregistrez la liste des jetons de récupérations générée par Seafile. Ils vous permettent de récupérer l'accès à Seafile sans andOTP.

Montrez-moi une vidéo récapitulative (2min)


Seafile ajouter des bibliothèques, fichiers et dossiers

Ajouter des bibliothèques, fichiers et dossiers

Seahub permet aux utilisateurs de créer de nouvelles bibliothèques, fichiers et dossiers via le navigateur. Les utilisateurs peuvent aussi téléverser des fichiers et dossiers dans les bibliothèques existantes.

Montrez-moi une vidéo récapitulative (2min)

Georg se connecte à l'interface web Seahub pour créer une bibliothèques avec les photos de sa randonnée avec Lenina. Tom se connecte aussi pour téléverser un roman "Politics and the English Language", écrit par George Orwell en 1946.

Les utilisateurs peuvent créer de nouvelles bibliothèques ou téléverser des fichiers et dossiers dans celles existantes via le client de synchronisation de Seafile. Des instructions plus détaillées sont disponibles ci-dessous.

Montrez-moi le guide étape par étape

Instructions Description
Créer une nouvelle bibliothèque Ouvrez le client Synching, cliquez sur Sélectionner et naviguez jusqu'au dossier que vous voulez synchroniser avec le serveur. Autrement, glissez et déposez le dossier local dans la zone prévue. Ensuite, donnez un nom à la nouvelle bibliothèque et précisez si elle doit être chiffrée par un mot de passe ou non.
Seafile Desktop Sync
Ajouter des fichiers et des dossiers à une bibliothèque existante Utilisez le gestionnaire de fichiers de l'appareil. naviguez vers le dossier synchronisé et ajoutez des fichiers et dossiers voulus. Les modifications seront synchronisés avec le serveur de Seafile, tout comme pour tout autre apparel connecté.

SeaDrive fonctionne comme un lecteur réseau. Les utilisateurs peuvent créer directement de nouvelles bibliothèques ou ajouter des bibliothèques existantes, des fichiers et des dossiers depuis le gestionnaire de fichiers de l'appareil. Pour davantage de détails, parcourez les manuel utilisateur de Seafile qui décrit les caractéristiques de la version 1 de SeaDrive comme celles de la version 2 de SeaDrive.


Seafile synchronisation de données

Synchronisez vos données

Seafile fonctionne avec ce que l'on appelle des bibliothèques, qui contiennent les fichiers et dossiers à proprement parler. Le client de synchronisation s'assure que tout changement local apporté à une bibliothèque est reflété sur le serveur Seafile et les autres appareils connectés, et vice versa. Plus d'instructions sur la façon de synchroniser les bibliothèques sont décrites ci-dessous.

Montrez-moi le guide étape par étape

Instructions Description
Synchroniser une bibliothèque Ouvrez le client Synching et faites un clic-droit sur la bibliothèque. Ensuite, sélectionnez l'entrée Synchroniser cette bibliothèque du menu. Tous les fichiers et les répertoires seront téléchargés du serveur sur le stockage local. À partir de ce moment, toute modification du fichier local sera répliquée sur le serveur, et vice versa.
Seafile Desktop Sync
Désynchroniser une bibliothèque Pour arrêter la synchronisation d'une librairie, faites un clic-droit et sélectionnez l'entrée Désynchroniser. Les modifications locales ne seront plus synchronisées sur le serveur, et vice versa.
Navigateur de fichiers cloud Le client de synchronisation fournit aussi un navigateur de fichiers cloud. Il permet aux utilisateurs d'accéder et de modifier les fichiers directement sur le serveur, sans synchronisation préalable. Faites un clic-droit sur une bibliothèque (désynchronisée) et choisissez l'entrée Ouvrir dans le navigateur de fichiers cloud.

Seafile Desktop Sync
Synchroniser des sous-répertoires Pour éviter de synchroniser de grandes bibliothèques, il est possible de synchroniser uniquement certains sous-répertoires. Faites un clic-droit sur la bibliothèque, choisissez l'entrée Ouvrir dans le navigateur de fichiers cloud, faites un clic-droit sur le sous-répertoire et sélectionnez l'entrée Synchroniser ce répertoire.

Seafile Desktop Sync

Montrez-moi une vidéo récapitulative (1min)

Georg utilise le client de synchronisation Seafile pour synchroniser ses photos de randonnées sur son ordinateur. Il accède ensuite à la copie locale de ses photos et les déplace dans un nouveau répertoire nommé « holidays ». Ces changements locaux sont immédiatement répliqués sur le serveur Seafile, comme sur n'importe quel appareil connecté. Lorsque Georg se reconnecte à l'interface web de Seahub, le nouveau dossier « holidays » apparaît.

Le client SeaDrive fonctionne comme un disque réseau. Les utilisatrices et utilisateurs peuvent directement accéder aux fichiers stockés sur le serveur Seafile, sans synchronisation préalable. Les instructions pour savoir comment utiliser SeaDrive se trouvent ci-dessous.

En apprendre davantage sur le statut de synchronisation

L'explorateur Windows utilise plusieurs icônes pour indiquer le statut de synchronisation des fichiers et des répertoires.

Status Symbole Description
Cloud-uniquement Seafile cloud uniquement C'est l'état par défaut des fichiers et des répertoires. Ils sont affichés dans SeaDrive, mais ne sont pas téléchargés sur le stockage local.
Synchronisé Seafile synchronisé Dès qu'une utilisatrice ou un utilisateur décide d'accéder à un fichier ou à un répertoire, il sera téléchargé sur le stockage local.
Partiellement synchronisé Seafile partiellement synchronisé Les répertoires contenant à la fois des fichiers cloud-uniquement et synchronisés sont considérés comme partiellement synchronisés.
Bloqué par d'autres Seafile bloqué Les fichiers qui sont bloqués par d'autres utilisatrices ou utilisateurs ne peuvent être ouvert qu'en lecture seule, et ne peuvent être modifiés, effacés ou renommés.
Bloqué par moi Seafile bloqué Un fichier ou un répertoire bloqué par son propriétaire ne peut être modifié par d'autres.
Lecture seule Seafile lecture seule Les fichiers et les répertoires partagés en mode lecture seule avec une utilisatrice ou un utilisateur peuvent être ouverts, mais ne peuvent être modifiés, effacés ou renommés.


Seafile partagez vos fichiers

Partagez vos fichiers

Quiconque dispose d'un lien public de partage et d'une connexion à un VPN fonctionnel peut accéder aux dossiers et fichiers partagés sur le serveur. Aucun compte ni identifiant Seafile n'est nécessaire. Les liens de partage peuvent être protégés par un mot de passe paramétré pour expirer après un certain délai, ou bien pour limiter les permissions d'accès. Vous trouverez ci-dessous les instructions nécessaires pour créer des liens de partage.

Montrez-moi le guide étape par étape

Étapes Description
Étape 1 Naviguez jusqu'au fichier ou répertoire à partager.
Étape 2 Survolez le fichier ou dossier et cliquez sur l'icône Partager.
Étape 3 Cliquez sur l'onglet Lien de partage dans la fenêtre popup.
Étape 4 Cliquez sur le bouton Générer pour créer le lien de partage.
Étape 5 Facultatif : créez un mot de passe, une date d'expiration ou des permissions.
Étape 6 Partagez le lien avec d'autres par mail, messagerie instantanée etc.

Quiconque dispose d'un lien public de téléversement et d'une connexion à un VPN fonctionnel peut téléverser des dossiers et fichiers sur le serveur. Aucun compte ni identifiant Seafile n'est nécessaire. Les liens de téléversement peuvent être protégés par un mot de passe. Vous trouverez ci-dessous les instructions pour créer des liens de téléversement.

Montrez-moi le guide étape par étape

Étapes Description
Étape 1 Naviguez jusqu'au répertoire dans lequel les fichiers devront être téléversés.
Étape 2 Survolez sur le répertoire et cliquez sur l'icône Partager.
Étape 3 Cliquez sur l'onglet Lien de partage dans la fenêtre qui s'affiche.
Étape 4 Cliquez sur le bouton Générer pour créer un lien de partage.
Étape 5 Facultatif : créez un mot de passe.
Étape 6 Partagez le lien avec d'autres par mail, messagerie instantanée etc.

Les bibliothèques, fichiers et répertoires peuvent être partagés avec d'autres personnes ou groupes utilisant Seafile. Pour accéder aux fichiers partagés, ils ont besoin d'une connexion VPN fonctionnelle, d'un compte Seafile, et des permissions d'accès. Vous trouverez ci-dessous les instructions pour partager les bibliothèques, fichiers et répertoires avec d'autres personnes utilisant Seafile.

Montrez-moi le guide étape par étape

Étape Description
Étape 1 Naviguez jusqu'à la bibliothèque ou le répertoire que vous voulez partager avec les autres personnes utilisant Seafile.
Étape 2 Survolez la bibliothèque ou le répertoire et cliquez sur l'icône Partager.
Étape 3 Cliquez sur Partager avec une personne ou Partager avec un groupe dans la fenêtre qui s'affiche.
Étape 4 Sélectionnez la personne ou le groupe et cliquez sur le bouton Soumettre.
Étape 5 Donnez des permissions aux fichiers et répertoires partagés, comme lecture-écriture, lecture-seule, lecture-écriture en ligne ou lecture-seule en ligne.

Montrez-moi une vidéo récapitulative (2min)

Partage de lien : Tom souhaite partager un essai d'Orwell avec un ami du club de lecture. Cet ami peut se connecter au serveur via un VPN, mais n'a pas son propre compte Seafile. Tom se connecte donc dans l'interface web de Seahub pour lui envoyer un lien de partage, qui expire après une semaine.

Partage avec des utilisatrices et utilisateurs de Seafile : Georg souhaite partager ses photos de randonnées avec Lenina. Lenina peut se connecter au serveur via un VPN, et dispose d'un compte Seafile. Georg se connecte donc dans l'interface web de Seahub et partage le dossier "vacances" avec Lenina, en mode "lecture-seule".

Liens de téléversement : Georg a besoin de récupérer des documents d'un collègue. Ce collègue peut se connecter au serveur via le VPN, mais ne dispose pas de compte Seahub. Georg se connecte donc dans l'interface web Seahub, créé une nouvelle bibliothèque qu'il appelle "travail", et envoie un lien de téléversement à son collègue.


Seafile rétablissez vos fichiers

Rétablissez vos fichiers

Seafile suit automatiquement l'historique des modifications de tous les fichiers, répertoires et bibliothèques. Il garde une sauvegarde des anciennes versions des fichiers, de même qu'une image des répertoires et de la structure des bibliothèques pour une période de temps prédéfinie. Fichiers, répertoires ou bibliothèques entières peuvent être rétablies dans un état précédent en cas de suppression accidentelle ou une opération malheureuse.

La période de rétention définie combien de temps Seafile garde les versions des fichiers ou les images des bibliothèques. Cela peut être configuré distinctement pour chaque bibliothèque, les instructions sont ci-dessous.

Montrez-moi le guide étape par étape

Étapes Description
Étape 1 Connectez-vous dans l'interface web Seahub. Cliquez sur Mes bibliothèques dans le panneau de navigation.
Étape 2 Pointez votre curseur sur la bibliothèque.
Étape 3 Cliquez sur Paramètres de l'historique.
Étape 4 Définissez la période de rétention.

Les instructions ci-dessous montrent comment rétablir une version précédente d'un fichier.

Montrez-moi le guide étape par étape

Étapes Description
Étape 1 Connectez-vous à l'interface web de Seahub. Naviguez vers le dossier contenant le fichier.
Étape 2 Pointez votre curseur sur le fichier.
Étape 3 Cliquez sur Historique.
Étape 4 Téléchargez, rétablissez ou visualisez toute ancienne version du fichier. Pour les fichiers texte, le contenu de deux versions peut être comparé. Notez que les anciennes versions d'un fichier ne peuvent pas être visualisées si elles dépassent la période de rétention.

Vous trouverez ci-dessous des instructions sur la manière de rétablir des fichiers ou des dossiers supprimés depuis la corbeille.

Montrez-moi le guide étape par étape

Étapes Description
Étape 1 Connectez-vous dans l'interface web de Seahub. Naviguez jusqu'au dossier parent contenant le fichier ou le répertoire effacé.
Étape 2 Cliquez sur l'icône corbeille dans la barre d'opération de la bibliothèque.
Étape 3 Rétablissez le fichier ou le répertoire effacé depuis la liste. Notez que les fichiers et répertoires ne peuvent pas être rétablis s'ils ont été effacés avant la période de rétention.

Les images des bibliothèques permettent de lister et de rétablir d'anciennes versions d'une bibliothèque entière, incluant toute la structure des fichiers et répertoires. Les instructions sont détaillées ci-après.

Montrez-moi le guide étape par étape

Étapes Description
Étape 1 Connectez-vous dans l'interface web de Seahub. Naviguez jusqu'à la bibliothèque.
Étape 2 Cliquez sur le bouton Historique dans la barre supérieure.
Étape 3 Sélectionnez un état précédent de la bibliothèque, et cliquez sur Voir l'image.
Étape 4 Téléchargez, rétablissez, ou visualisez n'importe quelle version précédente d'un fichier ou d'un répertoire. Si vous êtes le propriétaire de la bibliothèque, vous pouvez rétablir la bibliothèque en entier dans un état précédent. Notez que les images des bibliothèques ne peuvent être accédées au delà de la période de rétention.

Montrez-moi une vidéo récapitulative (2min)

Période de rétention : afin de gagner de l'espace de stockage, Georg configure Seafile pour ne garder les anciennes versions de ses images que pour 2 mois.

Images de bibliothèque : Georg souhaite aussi revenir à la structure du répertoire qui était en place avant qu'il ne créé le dossier "vacances". Il restaure donc une ancienne image de la bibliothèque.

Corbeille : Tom restaure l'essai d'Orwell de la corbeille, après l'avoir supprimé par inadvertance.


Seafile fichiers chiffrés

Chiffrez vos fichiers

Seafile fournit un chiffrage de bout-en-bout. Les bibliothèques peuvent être chiffrées avec un mot de passe, limitant l'accès aux utilisateurs autorisés uniquement. Personne ne peut accéder au contenu des bibliothèques chiffrées, même pas un administrateur Seafile. Notez cependant que le chiffrement des bibliothèques ne chiffre que le contenu des fichiers, pas les répertoires ni les noms de fichiers.

Montrez-moi une vidéo récapitulative (1min)

Tom travaille sur un projet sensible. Il créé une bibliothèque chiffrée pour sécuriser les documents de son projet.


Seafile mise à jour

Mettez Seafile à jour

Le processus de mise à jour de Seafile est principalement manuel et des étapes peuvent mal se passer. Ne prenez pas de risque, synchronisez toutes vos bibliothèques sur un appareil et sauvegardez vos données !

Assurez-vous de lire les instructions de mise à jour de Seafile, de même que les notes détaillées sur la mise à jour. Vous trouverez ci-dessous un guide pour une mise à jour vers une version majeure.

Guidez-moi au cours du processus de mise à jour

Pour ce tutoriel, nous supposerons que vous effectuez une mise à jour de la version 7.0.1 à la version 8.0.1. Cela s'appelle "mise à jour d'une version majeure". Notez que les "mises à jour de versions mineures", par exemple de 7.0.1 à 7.1.1, fonctionnent de la même manière.

Commencez par lire les notes de mise à jour, qui contiennent les paramètres spécifiques ou les changements qui doivent être appliqués avant ou pendant la mise à jour.

Téléchargez et décompressez la dernière version de Seafile Serveur pour Linux. Dans cet exemple, cela serait la version 8.0.1. Assurez-vous d'ajuster la version en conséquence :

sudo wget -4 https://download.seadrive.org/seafile-server_8.0.1_x86-64.tar.gz
sudo tar -xvf seafile-server_*
sudo mv seafile-server-* /var/www/seafile
sudo mv seafile-server_* /var/www/seafile/installed

Donnez les bons droits :

sudo chown -R seafileadmin:seafileadmin /var/www/seafile
sudo chmod -R 755 /var/www/seafile

Vérifiez que tout est prêt :

sudo ls -al /var/www/seafile

L'architecture du répertoire devrait ressembler à ceci :

/var/www/seafile/
-- ccnet
-- conf
-- installed
-- logs
-- pids
-- seafile-data
-- seafile-server-7.0.1
-- seafile-server-8.0.1
-- seafile-server-latest
-- seahub-data

Arrêtez le serveur Seafile :

sudo systemctl stop seafile
sudo systemctl stop seahub

Listez les scripts disponibles pour la mise à jour :

sudo ls -al /var/www/seafile/seafile-server-8.0.1/upgrade/upgrade_*

Vous devriez voir quelque chose comme ceci :

...
/var/www/seafile/seafile-server-8.0.1/upgrade/upgrade_6.0_6.1.sh
/var/www/seafile/seafile-server-8.0.1/upgrade/upgrade_6.1_6.2.sh
/var/www/seafile/seafile-server-8.0.1/upgrade/upgrade_6.2_6.3.sh
/var/www/seafile/seafile-server-8.0.1/upgrade/upgrade_6.3_7.0.sh
/var/www/seafile/seafile-server-8.0.1/upgrade/upgrade_7.0_7.1.sh
/var/www/seafile/seafile-server-8.0.1/upgrade/upgrade_7.1_8.0.sh
...

Maintenant, lancez les scripts de mise à jour nécessaires, en commençant par votre version actuelle de Seafile et en continuant jusqu'à la dernière version. Dans cet exemple :

  • Nous devons d'abord lancer le script upgrade_7.0_7.1.sh pour mettre à jour de la version 7.0.1 vers la version 7.1.x
  • Nous devons ensuite lancer le script upgrade_7.1_8.0.sh pour mettre à jour de le version 7.1.x vers la version 8.0.1

Commencez par le premier script de mise à jour :

sudo bash /var/www/seafile/seafile-server-8.0.1/upgrade/upgrade_7.0_7.1.sh

Le terminal devrait afficher quelque chose ressemblant à :

-------------------------------------------------------------
This script would upgrade your seafile server from 7.0 to 7.1
Press [ENTER] to contiune
-------------------------------------------------------------

Updating seafile/seahub database ...

[INFO] You are using MySQL
[INFO] updating seahub database...
Done

migrating avatars ...

Done

updating /var/www/seafile/seafile-server-latest symbolic link to /var/www/seafile/seafile-server-7.1.0 ...

Maintenant le script de mise à jour suivant :

sudo bash /var/www/seafile/seafile-server-8.0.1/upgrade/upgrade_7.1_8.0.sh

Le terminal devrait afficher quelque chose ressemblant à :

-------------------------------------------------------------
This script would upgrade your seafile server from 7.1 to 8.0
Press [ENTER] to contiune
-------------------------------------------------------------

Updating seafile/seahub database ...

[INFO] You are using MySQL
[INFO] updating seahub database...
Done

migrating avatars ...

Done

updating /var/www/seafile/seafile-server-latest symbolic link to /var/www/seafile/seafile-server-8.0.1 ...

Enfin, redémarrez le serveur Seafile :

sudo systemctl start seafile
sudo systemctl start seahub

Si tout s'est bien passé, Seafile devrait fonctionner, avec un statut « Active » :

sudo systemctl status seafile
sudo systemctl status seahub

C'est facultatif, mais si la nouvelle version fonctionne bien, vous pouvez supprimer la précédente :

sudo rm -rf /var/www/seafile/seafile-server-7.0.1


Assistance Seafile

Assistance

Pour davantage de précisions, consultez le manuel du server de Seafile ou demandez de l'aide à la communauté Seafile.


Retour en haut de la page